forum du refuge de APSDA
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Adopter un chien adulte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
véro33

avatar

Nombre de messages : 423
Localisation : belin-beliet
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Adopter un chien adulte.   Jeu 19 Jan - 10:38

Animaux


Adopter un chien adulte : pour ou contre ?

L'adoption d'animaux adultes a mauvaise réputation. Pourtant, ses avantages sont nombreux. La preuve en quelques arguments…

La France compte plus de huit millions de chiens sur son territoire. Environ 26 % des foyers en posséderaient un, voire plusieurs, majoritairement les agriculteurs, les commerçants et les artisans, et plutôt à la campagne ou dans les petites agglomérations. Bien que les bâtards soient très nombreux, on retrouve, parmi les races les plus répandues, le caniche, le berger allemand, le yorkshire, le labrador et l’épagneul breton. Pourquoi adopter un chien ? Par amour pour l’animal, pour tenir compagnie, jouer avec les enfants, monter la garde… les raisons sont nombreuses. Mais avant de partir à la recherche de votre prochain meilleur ami, une question se pose : mieux vaut-il adopter un chiot ou un chien déjà adulte ?


L’éducation n’est plus à faire


Un chien adulte a sans doute déjà reçu une éducation, ce qui présente des avantages et des inconvénients. Il est déjà propre (depuis l’âge de 4-5 mois environ), ne décortique plus les chaussures ou autres objets de la maison (depuis ses 12 mois normalement), se montre apte à monter la garde immédiatement (tout dépend de la race du chien bien sûr), se révèle moins fragile qu’un bébé chien, demande moins d’attention et, surtout, ne risque plus de développer de tares génétiques. S’il possède déjà un nom et que vous n’en changez pas – ce qui est préférable quand le chien est adulte –, il le reconnaît immédiatement et sera plus prompt à obéir. Cette solution de rapidité et de facilité intéresse souvent les maîtres peu patients qui préfèrent éviter la période la plus pénible dans l’éducation d’un animal : celle où le jeune chien plein de fougue n'en fait qu'à sa (mauvaise) tête ! Cependant, mieux vaut un animal non éduqué que mal élevé. C’est pourquoi il est important de bien se renseigner auprès des anciens propriétaires de l’animal : vérifiez les conditions de vie et l’environnement auxquels il a été habitué ainsi que son passé (s’il s'est déjà montré agressif ou non) et assurez-vous, dans la mesure du possible, qu'il n'a pas été victime de mauvais traitements. Toutefois, sachez qu’un chien se dresse durant toute sa vie, et que, s’il est plus difficile de l’éduquer à l’âge adulte que pendant les premiers mois de son existence, cela n’est pas impossible. Des dresseurs sont justement là pour rectifier le tir si besoin, et pour aider les animaux à mieux se conduire. En adoptant un chien adulte, vous connaissez déjà son profil, ses goûts, ses qualités et ses défauts. Vous avez donc toutes les cartes en main pour vous en occuper.

Une seconde vie


Malgré tous ces avantages, le chiot est généralement privilégié. Les maîtres craquent plus facilement pour les bouilles des bébés chiens. Plus c’est petit, plus c’est mignon… mais c’est souvent plus cher aussi ! Les chiots se vendent à des prix exorbitants – mille euros en moyenne –, contrairement à un chien adulte qui, sauf quand il a participé à des compétitions ou a reçu divers prix, s’achète à une somme correcte, quand il ne s'adopte pas contre bons soins ! Aujourd’hui, le chien, même quand il n’est pas inscrit au LOF (Livre des origines françaises), fait l’objet d’un véritable commerce et les vendeurs ne sont pas toujours très honnêtes. Méfiez-vous des particuliers spécialisés dans le trafic de chiens, qui poussent à la reproduction en masse. C’est pour cette raison et aussi parce que les gens ne réfléchissent pas suffisamment avant d’adopter un chien (surtout ceux qui se découragent vite face à l’éducation d’un chiot), que des milliers d’animaux à quatre pattes se retrouvent à errer dans les rues et finissent dans des refuges. Victimes du mauvais comportement de leurs maîtres, ces pauvres bêtes ne demandent qu’à avoir une vie meilleure. Leur mauvaise réputation est souvent injustifiée puisque la plupart d’entre eux ont été abandonnés pour des raisons qui ne les concernaient pas : manque de temps, de place, départ en vacances… Adopter un chien adulte, de surcroît lorsqu’il se trouve dans un refuge, un chenil ou une association, c’est lui offrir une seconde vie, lui donner une nouvelle chance, bref… le sauver ! Le principal inconvénient peut être, pour certains, son âge. Plus il sera vieux, moins il restera près de vous, l’espérance de vie d’un chien variant de 6 à 15 ans selon les races (souvent plus longtemps pour les bâtards). Mais lui permettre de passer des jours heureux en votre compagnie pour qu’il finisse sa vie sur une once de bonheur, c’est le plus beau geste que vous puissiez faire.

R. Lebeau


http://pratique.lepharedunkerquois.fr/magazine/vie-quotidienne/article/21685-adopter-un-chien-adulte-pour-ou-contre-r.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigrid

avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : bassin d'Arcachon- Salles
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Adopter un chien adulte.   Jeu 19 Jan - 11:31

Merci Véro, tout ça est très bien dit!
Au passage, n'hésitez pas à aller voir nos loulous qui attendent depuis trop longtemps chienqueue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Adopter un chien adulte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adopter un chien
» Avant d'adopter un chien
» adopter un chien
» C'est le moment d'adopter un chien !
» Adopter un chien sans maison, mission impossible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APSDA :: Discussions :: le coin des potins-
Sauter vers: